Découvrez le portrait métier de Bijoutier Haute Fantaisie de Thierry Gripoix, de la marque Augustine Paris et adhérent à la BOCI. 

En quoi consiste ce métier ? Quel parcours ?  Une journée type ? Tant de questions auxquelles Thierry vous répond en vidéo. 

Mais le plus important à retenir : Avec la passion tout est possible !

La Bijouterie Fantaisie utilise une pluralité de matières, telles que le cuir, le verre, le bois, le laiton, les tissus, les perles… Cette diversité en fait sa richesse. Elle s’inspire également des dernières tendances de la mode dans le but de pouvoir toujours renouveler ses collections.

La Bijouterie Fantaisie recrute. L’effectif salarié dans ce domaine a augmenté de 15% entre 2014 et 2018 en France*. Une grande partie des profils qui rejoignent ce secteur ont une formation en Bijouterie (CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie/BMA Art du Bijou/DNAMDe), école de stylisme, de graphisme ou sont issus des Métiers d’Art. 

Bijouterie, joaillerie, orfèvrerie… les domaines d’application sont variés, mais toutes ces activités professionnelles ont en commun le même sens artistique, la même habileté manuelle pour concevoir et réaliser bijoux et objets précieux.

* (source CPAM).

Découvrez quelques photos du collier de notre adhérent Augustine Paris, dans le cadre de l’exposition « Joie de Vivre » qui a lieu au Sofitel Paris le Faubourg.

Credit photo : Guillaume Ramond – Confédération Française des Métiers d’Art